Formations motiver, gérer & organiser

 

Objectifs et bénéfices de la formation

Formation : Anticipation et gestion de conflits
  • Comprendre le processus menant au conflit
  • Savoir recevoir l’expression d’un mécontentement ou d’un désaccord
  • Apprendre à anticiper et traiter la situation conflictuelle

Méthodes pédagogiques 

Activités individuelles et collectives, jeux de rôles et mises en situation, échanges ouverts et interactifs entre
les participants et l’animateur.
Bienveillance : permet à chacun de s’exprimer librement et de clarifi er les situations rencontrées au quoditien

Programme de la formation

Télécharger la fiche PDF et le bulletin d'inscription Formation : Anticipation et gestion de conflits

1.Connaître et comprendre les mécanismes d’émergence des conflits
- Les enjeux du conflit
- Comprendre ce qu’est un mécontentement
- Comprendre l’escalade conflictuelle (RPIDC)
- Les origines, les causes et les manifestations d’un mécontentement
2.Mieux comprendre la relation à autrui
- Comprendre les blocages relationnels (interprétations, projections, filtres...)
- Les différents types de comportement (agressivité, manipulation...)
- Mettre en place une relation adulte / adulte (etats du moi, positions de vie)
3.Gérer son stress pour pouvoir appliquer les techniques et comportements opérants dans une situation conflictuelle
- Développer la maîtrise de soi
4.Être en capacité d’agir en professionnel face à un mécontentement
- Prendre en charge le mécontentement et le désamorcer
- Gérer le mécontentement en face à face s’il subsiste
- Prendre un mécontentement en charge et aboutir à une relation apaisée (EQRDESC)
5.Agir face aux situations délicates
- Passer du mécontentement à la négociation
- Le passage de main
- Conseils face à l’agressivité physique.
6.Engagements personnels à réaliser
Synthèse des clés de succès, trucs et astuces à retenir pour être plus à l’aise sur le terrain

 

Informations pratiques de la formation

Télécharger la fiche PDF et le bulletin d'inscription Formation : Anticipation et gestion de conflits

DUREE :
1 jours / 7h 

TARIF :
- 790€HT, déjeuners non inclus
OPTIONS :
- Accompagnement post-formation MagiCoach® :
MagiCoach® "Performance" : 590€HT
MagiCoach® "Excellence" : 790€HT
MagiCoach® "Premium" : nous consulter
- Coaching téléphonique de 40mn - 230€HT
EvaluAction®- 190€HT

DATES ET LIEUX :

A Paris

03 et 04 avril 2017

02 et 03 novembre 2017

PRE-REQUIS :
Aucun

PUBLIC CONCERNE :
S’adresse à toute personne souhaitant désamorcer et gérer un conflit

NOMBRE DE PARTICIPANTS :
Jusqu'à 10 personnes

REFERENCES :
Accendo : M12-EO01
AGEFOS-PME : 2517



Nous contacter par téléphone : 01 75 43 88 00

Votre formateur

Emmanuelle
Emmanuelle
Emmanuelle est Consultante Formatrice et Coach (certifiée en coaching individuel et coaching de groupe), spécialisée en communication et postures managériales, le management de demain (sens et valeurs), et le management de la diversité (intergénérationnel, interculturel, intercommunautaire…)
Son expérience du secteur privé (issue du secteur Luxe : Inès de la Fressange, Cartier) mais aussi du secteur public (Administrations publiques) lui confère une connaissance des différentes cultures de l’entreprise et des institutions, et une aisance en terme d’adaptabilité. L’écosystème des entreprises évolue de plus en plus vite tout en se complexifiant. Face à cela, les méthodes pédagogiques institutionnelles et les approches managériales classiques n’offrent qu’une réponse partielle et limitée dans le temps.
C’est en ce sens qu’adepte des approches pédagogiques différentes et pragmatiques, elle accompagne les entreprises et leurs acteurs dans le changement, en analysant les nouvelles évolutions sociétales et leurs impacts sur les modes de management pour en dégager des solutions personnalisées : les nouvelles postures attendues du manager innovant d’aujourd’hui et de demain, et de communication efficiente et fédératrice. Elle intervient régulièrement dans les écoles, et sous différents formats : conférences (écoles : CMH – Science Po ), formation, ateliers, coaching, consulting.
Ses principaux champs d’intervention sont l’accompagnement au changement, les nouveaux modes de communication et postures managériales, l’utilisation de l’Intelligence Emotionnelle en entreprise, le management interculturel et « intercommunautaire », la détection et la valorisation des Talents Naturels en entreprise.



Accendo Formation
59, rue Boissière - 75116 Paris
Téléphone : 01 75 43 88 00 - Fax : 01 75 43 20 19
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.- Site : www.accendo.fr

Article(s) dans la presse en rapport avec l'anticipation et la gestion de conflits

"Comment réagir face à la critique"
Par Beatrice Lechable le 14/06/2011 dans http://www.eveildes5sens.com

La critique en entreprise touche à un sujet sensible : ses propres compétences.
Voici quelques conseils à suivre afin de vivre plus facilement la critique au travail.

1. Les réactions à chaud
Souvent, face à une critique, on risque d'être déstabilisé. Les problèmes avec les collègues doivent être abordés dans un bureau, en face-à-face. Le cadre formel donne plus de poids aux échanges et incite l'interlocuteur à mesurer ses propos. Pour donner une impression de solidité, il faut se calmer et laisser l’interlocuteur s’exprimer. Il ne sert à rien de se précipiter et de répondre dans la foulée. Pour renforcer sa crédibilité, il sera plus efficace de montrer de calme et de mesure.

Les conseillers recommandent d’accepter la colère, la déception ou l’inquiétude pour mieux gérer ses émotions. Il serait aussi indispensable de déterminer si le ressenti a été provoqué par le fait critiqué, la formulation, la personne elle-même, le moment ou l'environnement choisi. Ensuite, il faut l’exprimer à son interlocuteur.

Il faut éviter d’interpréter les paroles de la personne qui fait des remarques. On conseille de se tenir aux propos énoncés et de ne pas extrapoler à partir de ses peurs ou des intentions qu’on prête à cette personne.

2. Identifier la critique constructive
L’interlocuteur qui formule l’observation est sûrement dans un état d’agacement et de colère exacerbée. Pour dissiper les tensions existantes et pour éviter de passer du terrain de la critique à celui du conflit, la personne critiquée doit montrer qu’il comprend l’émotion de son interlocuteur.

Souvent, le fond de la critique est noyé dans le discours. Donc, il ne faut pas hésiter à discerner le réel point de la difficulté en mettant le doigt sur ce qui pose réellement problème. Ainsi, la personne critiquée réfléchira à ce qu’elle va répondre et la personne qui critique aura l’occasion de préciser le fond de sa pensée. Les conseillers recommandent de ne jamais quitter un entretien avant d’avoir bien compris les reproches.

Pour s’assurer que les propos de l’interlocuteur sont cohérents avec sa pensée, il faut opter plutôt pour des questions ouvertes qui vont amener l'interlocuteur à préciser son propos et les motifs de sa critique. Il faut éviter les questions pièges pour ne pas braquer l’interlocuteur. Les consultantes en communication de crise conseillent de poser les questions suivantes à la personne qui critique :

- Tu dis cela mais est-ce que tu as des exemples en tête ?
- Trouves-tu que je ne suis pas assez disponible pour le travail de groupe ? - Je ne m'en rends pas compte : peux-tu me dire en quoi mon comportement est nocif pour l'équipe ?

Ces questions permettront de détecter le vrai message et de trouver un terrain d’entente.

3. Agir en conséquence
Il faut accepter la critique à son égard concernant un fait précis avec humilité, sans chercher à se justifier. Il ne reste plus qu’à montrer à son interlocuteur qu’on a bien enregistré sa remarque en demandant des précisions. Il ne faut pas hésiter à signaler son appréciation si la personne qui critique explique calmement et sans animosité les motifs concrets de sa critique, en face-à-face. Si la critique concerne une compétence plus longue à obtenir, on peut proposer un plan de progression et une méthode de travail l'incluant. Pas question de perdre son calme face à une critique infondée ou qui repose sur un conflit d'opinion. Tout ce qu’il faut faire, c’est de dire avec tact à la personne qui critique qu’on ne peut pas être toujours d’accord et que les idées contradictoires permettent de faire avancer le débat.

J'accepte les conditions d'utilisation

Conditions d'utilisation: en transmettant ce formulaire, vous acceptez de nous communiquer les données qu'il contient, protégées par notre charte de confidentialité et la loi sur la protection des données.